Foot ivoirien

Des footballeurs ivoiriens au cœur d’un trafic de joueurs. La FIF ouvre une enquête

De jeunes footballeurs ivoiriens sont bloqués en Ethiopie depuis quelques mois. Ils y ont été conduits par de pseudo-agents de joueurs qui leur avaient promis l’eldorado en Georgie.

En juin dernier, de jeunes footballeurs ivoiriens ont été conduits en Ethiopie par des hommes qui se sont présentés à eux comme étant des agents de joueurs, sous la houlette d’un certain Jean Alain Touré. Ces derniers leur avaient promis des essais en Georgie.

Sauf qu’une fois en Ethiopie, le visa leur a été refusé par l’ambassade de Georgie. Conséquences, ces agents ont abandonné les jeunes footballeurs ivoiriens, tous issus de l’ASC Ouragahio.

La FIF ouvre une enquête

Saisie par le Ministère ivoirien des Sports via son homologue des Affaires étrangères, la Fédération ivoirienne de football (FIF) a ouvert une enquête auprès de l’ASC Ouragahio. La police économique a également ouvert une enquête pour élucider cette affaire

Sur son site officiel, l’instance dirigeante du football en Côte d’Ivoire a publié un communiqué dans lequel elle indique qu’“il s’agit d’une entreprise clandestine de sortie de joueurs qui s’est faite au mépris de la réglementation en place, sans que la Fédération ait été à un quelconque moment, associée ou même informée”.

Contact rédaction & publicité : info@urbanpress.ci