Connect with us

Urbanpress Sport

Max Gradel raconte les violences qu’il subissait de la part de son père

Foot international

Max Gradel raconte les violences qu’il subissait de la part de son père

Max Gradel est footballeur professionnel depuis un bon nombre d’années. Mais pour en arriver là, l’attaquant international ivoirien a dû affronter la violence de son père.

C’est très tôt que Max Alain Gradel quitte Abidjan où il vivait avec son père pour la France. “Ma mère m’a fait venir à Paris”, se souvient-il dans une interview qu’il a accordée à Ouest-France.fr. En Côte d’Ivoire, où il vivait avec son père, le gamin d’alors ne pouvait pas s’épanouir. Son géniteur ne voulait surtout pas qu’il tape dans le ballon.

“Il voulait que j’aille à l’école, que je me concentre sur les études. Donc voilà… Chaque fois que je jouais, qu’il me voyait jouer ou qu’il apprenait que j’avais joué, je passais à la casserole…”, raconte le capitaine de Toulouse Football Club. Mais pour lui, c’était le foot ou rien. Et ce n’était pas la violence de son père qui pouvait l’en dissuader.

“Ça m’a appris, déjà très jeune, à prendre des décisions, à savoir ce que je voulais. Déjà, là, je comprenais que je pouvais mourir pour le foot parce que se faire frapper bien comme il faut par son père et le lendemain, encore continuer à prendre de tels risques à aller jouer, voire même avec la possibilité de prendre de plus gros coups… Retourner jouer en sachant qu’au retour tu vas te faire taper dessus, si tu n’es pas prêt à mourir pour ce sport, tu ne le fais pas”, poursuit le champion d’Afrique 2015.

Malgré la menace, Max est devenu ce qu’il voulait être. Et paradoxalement, son père est fier de lui, aujourd’hui. “J’en parle avec lui et il me dit : « Oui, mais bon, c’était pour ton bien… Je ne voulais pas que tu finisses délinquant… Je voulais que tu sois intelligent… » Et tout et tout… Je lui réponds : « Ouais, ouais, c’est ça, c’est ça… » Après, je comprends, mais je pense qu’il faut laisser un enfant vivre sa passion, le laisser vivre son destin”, pense l’Ivoirien.

Contact rédaction & publicité : info@urbanpress.ci

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles dans Foot international

Publicité

Les plus Lus

Facebook

Publicité
En Haut
P